Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 18:12

 

Aux griffes, de la mante religieuse !

 

Que c’est à l’ambre de tes fantasmes, à celles de tes fantaisies- que tu auras cambriolées, à mon cœur.
 

Tu m’aurais ensorcelé de ce filtre, à ta lune, et à ce que je te sois  au prisonnier, de tes désirs et ou tu auras vidé de mon corps, à toutes ces sèves- de tes caresses aux braises, à tes baisers insoupçonnés.
 

À m’emprisonner de tes chaînes- à ce que je te sois esclave de jours, comme de  toutes tes nuits.
 

Tu iras même à me cimenter les yeux, de ton corps- au voluptueux de tes émotionnelles, de façon à ce que je te sois fidèle.
 

Ou tu ne ferais qu’à m’envouter de ta lune au miel, sur cette face cachée -à celle d’une tornade impitoyable et dévastatrice, à que d’instis aux passionnels.
 

Qu’à se séquestre, à ne plus disposer- de mon identité .
 

Tu es à me priver de nourriture, que d’eau- pour que je me nourrisse à tes seules oasis, de jouvences !
 

Tu iras à me priver de sommeil, que de ce but au batifoler- qu’inlassablement… à te jouir, de moi !
Ou tu serais, à me tourmenter de peur, de façon- que je me réfugie au plus constant, de tes bras !

 

Tu affines… à tes désirs- pour que je m’abandonne à toi, au jouissant infatigablement de mon corps- que pour mieux, à me dévorer !
 

Aux secours… cette femme mante-religieuse, elle est parfaite et délicieuse- mais elle en veut à ma mort, libérez moi- je vous en supplie…


 

Respectez les droits d'auteur. A la mante femme. MJG- jolie.menzelle.
Copyright! Date insertion. Le 26 mai 2011. sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 15:22

Le doryphore !

 

 

Petite bête, indésirable

Serais-tu d’analogie, à la puce

Ou est-ce à ce poilu de pou, aussi nuisible que pustule

Vers te révolter, de conduite et voilà que tu m’empestes…

À de revers, en cet univers pour un paradis

O Misérable intrus, de mon potager.

 

Insoucieux !

ou tu sera de crever à ces délectables petits bourgeons

vers ces doux feuillages tendres, de mon jardiner

et que d'une formule prometteuse

ou tu serais attendu à ce beau printemps.

 

Et au- devant, à tant d’énergies inutiles

Ainsi que de rendre à mon travail, si stérile

O bafoué ainsi, à toutes mes espérances.

 

Ô- mais, c’est sûr.

Je n’attends pas de sentiments, de ta part

a que de désinvoltures sous tant d’ingratitudes

en soit de me voler quittances, de la bouche

À l’heure ou l’hiver, s’annonçant.

 

sale hypocrite.

Ainsi, pas de pitié et a chacun pour soi

Alors qu’il te sera, d’hiberner

À sur un ventre, bien rond

Or cependant... ou je mourirai de faim.

 

Respectez les droits d'auteur. Au doryphore. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 24 aout. 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 07:25

Bouboule !

 

A ta bouille… de chien abattu

Pourquoi me fais-tu, à cette bouillie.

Aller, arrêtes donc de bouder

Et avancer que je lui dis…

C’est l’heure de ta promenade

Et ne sois, pas chienne.

 

Ainsi, à te trainer…

Tu roulis à la neige et à ton poil, de coton

Soit à se constituer…à des petites boules

Aux toutes rondes.

Vers te transformer, à un arbre

De noël.

 

Aller, bouboule

Avances et sort, de tes moufles

Douce p’tite pépète, pantoufle.

-Ah …et qu’à tes simagrées

Ou tu ne cesserais pas, de ronfler

Au coin du feu, vers te croupir

À ces emmitouflées, de rembourrages.

 

Sorts, de ta cotonnière

Et montres-moi, donc…

À ta volonté de bouger, ma boulette.

Ainsi que tu peux, te remuer…

Et non pas, à te présenter

Uniquement, à l’heure des repas

 

Vaniteuse, à ton comportement

Ou cela fera de toi, à cette veinarde.

Mais tu n’en n’es pas moins, considérée…

Et de très haut qualifiée, à une flémarde

Hum…à ce beau chien- chienne, de luxe

À sa mémère.

 

Respectez les droits d'auteur. Aux chiensMJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 04 septembre 2011. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 07:29

La tourterelle (2) !

 

 

Ô, toute belle…

Ainsi ou la plus des hardiesses

D’entre elle, me dit.

 

Bonjour… monsieur, le grincheux

Vous êtes au bien matinal, ce matin.

Et à vos paupières encore, toutes froncées.

Qu’auriez-vous, si mal dormis.

 

Allez

Soyer, assez aimable…

Et offrez-moi, donc

À bon bol… d’eau, tiède.

Aux émettent, des glaces…

Envahissantes à votre bassin.

Soient bien trop épais…

Vers briser, mon bec.

 

Houlà…

Et ou à cela, par-ferrerait

Au impératifs, de mon festoie.

-De sûr, une pirouette

Ou la tourterelle… ajouta.

 

Eh, et venez donc, nous rejoindre.

Ou en cela, vous donnera

À de biens belles…couleurs.

Et au plus haut…de ces téguments

A sur de bonnes, chaleurs.

 

Ô… et bien

Que trop pâlottes…

À mon gout.

À seront, de se distribuées

À vos joues…

 

Respectez les droits d'auteur. Les tourterellesMJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 21 septembre 2011. Sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 08:03

La tourterelle (1) !

 

Ô, qu’elle s’exclama…

Et fort, à de si beau matin.

À l’écho, de cet oratoire…

Au tout prêt, d’ici.

 

Et à serait, de m’annoncer…

À la douceur, de cette matinale

A une belle, journée.

 

Tourterelle

Tu es à pinailler, maintenant…

Entre, amis.

À sur ces dernières graines…

Tomber, du nichoir des oiseaux.

Ô dévoyées… à des taquineries

À vos incus.

 

Une tourterelle… fera

À ces ritournelles, au fourrer…

Des mousses, fraiches.

Elle est à la recherche, de vers…

A sur de beaux pas, de danses.

 

Qu’elles seraient, enclines

Au tout bêtement… et à me donner

Une bonne leçon, de moral.

En ce doux matin…

Des loisirs.

 

À les savourer ainsi, du regard

Et d’aisances, dans leurs subtilités

De vie… hahaha !

À me seront… si, délicieuses.

 

Respectez les droits d'auteur. Les tourterellesMJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 21 septembre 2011. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 13:22

000048.JPG6

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 08:17

La limace (2)!

 

Rabroue ou tu serais à te ragaler

D’une lippée de glace, à ce bon jus de tomate

Mais à l’imprudence, ferait aussi

À tes faiblesses…

Friandes da mes germinées

En soient à ce banquet offert, de roi

A te festoyer de mon jardiner.

 

Guimbarde ou tu fêtardes

À ce, teuf-teuf…

Ça te pousse, à la fête.

Et pas d’échappatoire, dans ce répertoire

Qu’elles s’entassent, à s’amasser

Vers s’agglutiner pour bavarder

À cette terrasse, du bar.

A l’heure où les esprits s’échauffés

Vers s’embraser, dans une orgie…

Et à s’échanger, de la bavasses.

 

Et que, d’ici !

Dans cette crevasse…

Ou vous serez, à mousser d’extases

De cette beuverie.

Et qu’auront de cœur… si doux, à la bière

Et pour finir, dans une mélasse

À des ivrognes trépidantes…

Ô… de trépasser, de l’âme

À gauche.

 

Et s’il t’arrivait souvent

À laisser tes traces

Si, bien…

Qu’en serait-il, et aussi facile

À ton cousin, l’escargot.

Hé, ben !

Que de vous suivre, à la trace

Et des sans paperasses, mes amies…

Ô ! Et jusqu’au bout, des Bahamas !

 

Respectez les droits d'auteur. Les limaces. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 06 septembre 2011. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 20:17

La limace (1)!

 

Tu grimaces, ma belle

À progresser que pour mieux contourner

Au touffu, de ce pailleux de paille d’herbes.

Mais alors, bien trop basse, à de châssis

Tu profiles… tête baissée

Au profit, de l’obstacle.

 

Tu odores l’eau, à l’humidité

De la pluie…sur de rosée laissée

Au petit matin.

Ainsi, sans chemise et sans pantalon

A ce ô vêtue, d’une belle combinaison

Aux couleurs indéniables, de l’automne.

 

Tu humus, de moues…

Lissée à de lipoïde, à s’engluer.

Sera… de te raffermir

Au moindre, de mes touchers.

Alors, que tu n’aimes pas…

Aux surfaces, trop sèches.

Les cendres et autres copeaux, de bois

Causeraient, à ta fin.

 

Assignées de résidences, ô sans-abris

Une simple planchette ou à un objet

Suffise, à ta demeure.

Et qu’au serais, de t’unir… à mes doucîtes

Hum… et au sans honte.

À ces naquisses de gourmandises…

À nos graminées, de ce beau paradis.

  

Respectez les droits d'auteur. Les limaces. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 06 septembre 2011. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 10:30

 

L’ibis rouge (2)!

 

 

 

 

 

Belle à l’échassière…

A l’endosser, de présomptueux plumages.

Oh, mais !

Vers ce qu’il t’en soit…

À ornementer les rêves de femmes

En ces nuagés.

 

 

 

Ainsi

Afin de pouponner

A nos saltimbanques sirènes, parisiennes

Ô théâtral d’étoiles, des très sagement éluées

Pour de folies bergères.

 

 

 

Ouais, à ces penchants

Qu’elles en seront de briller, à s’exciter

Vers s’amplifier, à ces beautés…

Ornées, à tes doux plumages luxuriants.

 

 

 

Hyliques des charmes

Si ensorcelantes, à des  provocatrices…

Seront à ces légèretés, d’effronteries

Aux roses de l’amour.

Et à s’émaneront, du romanesque…

En ces douceurs d’hôtels

Aux ibis.

 

 

 

Alors, quand je pense…

Et que tu aurais bien failli de disparaitre

Aux abyssales de ces somptuosités de paysagés…

Ô Bercé, à tant de douceurs dans ces taciturnes…

Aux foudroyants, tu flamboies à nos yeux

Dans ces intensités divines

A ton bel Afrique.

 

 

 

 

 

Respectez les droits d'auteur. Aux ibis rouge. MJG- jolie.menzelle.

Copyright! Date insertion. Le 05 aout 2011. sur over-blog.

 

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 20:42

 

L’ibis rouge (1)!

 

 

 

 

A l’orogenèse d’abousées

Au beau lac.

Ou valsent les écrevisses.

Aux homogénéités d’éclaboussées

Des rouges feu, aux sangs alluvionnaires.

 

 

Ô Migrantes

À ces doux bourbiers marécageux

Miroir en soit, à de réverbération…

Au beau ciel bleu, équatorial.

 

 

Muni d’un bec

Pour de mimi passoire filtrante

En soit à s’esclaffée, à de clapotis aux boues

De ces eaux.

A ce tenant d’occupations, journalières…

Pour ta nourriture favorite.

 

 

Et c’est ainsi

Comme à ton beau compagnon…

Le filandreux, flamant rose.

Ou tu t’apprêteras

À ce bel habit ensoleillé.

D’illustres, aux roses…

Des belles princesses en ces lieux.

 

 

Ou à la jolie demoiselle

S’associera volontiers de son nom

À la jolie fleur métaphorique, de l’hibiscus.

Et vers s’enjoliver…

Sûr de fines, à d’affectantes

Coquetteries.

 

 

…./…

 

 

Respectez les droits d'auteur. Aux ibis rouge. MJG- jolie.menzelle.

Copyright! Date insertion. Le 05 aout 2011. sur over-blog

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • : Aux travers de mes poèmes comme de mes récits de voyages- pour des messages d'amours, Ô d'espoirs !
  • Contact

Recherche