Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 11:44

 

La critique !


A ces fluviales, de sensibilités 
C’est à l’immoralisme, d’un instant 
À un catalogue, de remarques !
que c’est à s’exposer, aux critiques
Pour de tac au tic, 
À sûr de remarques de tic tac...

 

de rouler, dans cette démarche 
 c’est à s’expose, à des démarques ! 
 À ce Ô catalogue, foncièrement à de susceptibilités...
Qu’oser c'est à se jeter, de fosse aux lions
Ou d’ici et à être pendu Ô et court, en place public
assujettis, à de terribles entre-voies.

 

Bon !
Que parfois 
Elles n’en seront pas forcément
Au tous, regrettables !
Voir nécessairement, à du profitables !
Même, a sur du fleurissant...
tel à un bouquet, de fleurs !

 

A l'heur ou j’opterais, pour des roses.
Sauf !
Si c’est pour des raisons, de haines
À de la jalousies au canivore.
qu'ici ou vous aurez droit, à ces tirées...
pour de boulets de canon 
Et c'est au sons de ces violoncées aux abjections
de verbes.

 

Certes !
 On ne peut pas plaire, à tout le mondes !
Mais on fait, de son mieux...
Sinon tant pis, il faut s'ignorer !

 


Oh !
Que moi, je roule à la poésie...
Et  c'est dans les muses
sous ses tendres de vibrations....
Et au palmarès… à ces élogieuses
c'est en l’amour du grand A, de la tres sainte vierge Marie !

 


Respectez les droits d'auteur. A la critique. MJG- jolie.menzelle.
Copyright! Date insertion. Le 08.09.2011. sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 15:27

 

 L'obsession... le miroir !

 


Miroir, mon beau miroir- mais qui est à la plus belle.
-C’est toi, belle princesse- mais…tu le sais, qu’une autre fille est aussi belle, à ton égale.

 

Miroir, mon beau miroir- dis-moi ce matin- mais qui est… à la plus belle, de ce jour.
-C’est Toi, belle princesse, mais n’oublie pas, y’a de ton égale.

 

Au jour suivant- que de colères.
-Miroir, mon beau miroir- tu ne cesses pas à me dire, que suis la plus belle- mais alors, qu’elle en serait de l’autre, à mon égale !
-Je te confirme, que tu es toujours la plus belle- mais il en va, de ton égale.

 

Mon beau miroir, dis-moi- et qui suis à la plus belle- de nous deux.
-Il m’est impossible de vous départager- car vous étés aussi belles, l’une que l’autre.

 

Non, non ! C’est impossible, mon beau miroir...
 tu m’énerves et que  je te brise- alors que tu ne cesses à me dires que je suis à la plus belle...
 -Oui- mais, y’à de ton égaux... et vers decouvrir a sa soeur jumelle face a elle.

 

Respectez les droits d'auteur.  A L'obsession. MJG- jolie.menzelle.
Copyright! Date insertion. Le 23 juillet 2011. sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
1 août 2017 2 01 /08 /août /2017 16:19


                               Les hirondelles !                               
Du passées, la police !


 

Rondes de nuits !
Rondes  d’hirondelles, à ne se coucher de la nuit 
D’appétence à sillonner les rues aux ruelles, dés l'orée de la nuit
ainsi doublé de canaux, sur de rivaux aux parigos. 

 

Aux faces, à ces chenaux 
Vers de pissous Ô rigolos... 
Pour de course à vélos, à l’effréné d ‘une chasse 
Aux intrépides bandits, de caniveaux 
soit à ces ruses, d’hirondelles. 

 

A seront de se poster… de points fixes, à ces rivaux 
Pour de bastonnades, au travers de matraquages de ruelles 
Ô Certes,  Ô très peu rigolotes... 
Qu’au tourbillonner de vols, à ces nuits représentatives
Et dès ces crépusculaires, vous le soient aux aubes de ces quotidiens.

 

Pour de carrefours vagabonds et à la lueure 
Des douces pénombres, aux becs de gaz
Que roulent à nos hirondelles, de patrouilles ...
c'est pour de  services à ces nocturnes, à sous ces capes et à vélo 
Au sous couvert de codes, à leurs sifflets 
Ô rayonnent à ces banlieues, sur des malfrats.

 

Que roulent, à leurs vélos 
Au son des rondes, des hirondelles 
Vers de rodéos ...
Qu’auront de souffles à leurs chevaux, qu’à ces dynamos 
Et aux regards de tous, à ces bados de parigos

 

seront à ce mené d’enquêtes, du cap’ Taine des maux 
A l’image, de Marlow... 
Pour un tableau de maitre, que saurait à s’inspirer 
De Pablo Picasso !
A qui n’aura de mots à de son, que du cap‘Taine... 

 

Et n’auront de poses à de sons, que dans ces coups de pédalos 
Car si elles n’en seront pas, à ces pisserettes de guinguettes 
et ni à ces pantouflardes, pour de ras aux pâquerettes 
Qu’elles n’en seront pas et non plus, à de guignols si rigolos 
Dans ce bo théâtrale, à leurs boulots...Ô, Ô, et à vélo !


 
 
Respectez les droits d'auteur. Les hirondelles. MJG- jolie.memzelle.
 Copyright ! Date d’insertion. Le 30 aout 2011. sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 12:23

Le poème, du handicape !

 

Madame !

de ce que vous me présenter, là 

Est fort, agréable !

À vous le manger, des yeux 

Mais, à mon grand regret 

Hélas ou je ne suis plus 

À ce que j’étais.

 

De cette, affaire 

est bien trop, entreprenante 

et dépasserait, de tout lieu 

À mes limites ...

d'Ou je ne saurais

À faire face, madame

Tant le chantier, est immense.

 

Oh !

À ce fort, riche 

D’une défriche 

Que serait,à se raffermir 

Sur votre friche 

et qu’en saurais, de me réjouir 

Face, à vos attentes 

Madame.

 

Mais, il faut bien reconnaitre

A se désavouer, humblement

qu'il vaux mieux battre, en retraite 

Que d’essuyer, à la honte 

Ô ou à ma vanité, m’oblige 

Madame !

 

Et oui !

Car je tiens, à ma fierté de mal 

Alors, que de vous le souffrir 

Au tristement 

ou je préfère a me régir d'une retraite 

Et tout en le regrettant

De Ô et a ce fort, bien 

chère Madame.

 

Respectez les droits d'auteur. A l’amour. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 04 septembre 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
10 septembre 2016 6 10 /09 /septembre /2016 12:16

D’une culture générale !

 

Je n’ai eu,

À de culture générale

Jadis…qu’à celui…de ces matinales

Et au sens, du littorale...

 

ainsi placé aux effets du cannabis.

que de rêver à cette douceur

a celle d’une grenadière… en bataille.

O vers se chamailler, sur ma sarbacane

Pour une bêtise, de cambrais.

 

Et c’est, à l’âge…

de ma fleur aux dents

pour des bulles de champagnes

Et qu’en saurait été, à dés cépages

Ô révolus…

Sur tant, de dérapages.

 

soient

À ces émulâtes de pensées

Que je le vis, encore et toujours

Pour un âge avancé…

A sur de rêves, dans ces clivages.

a celui d'un homme libre.

 

 

Respectez les droits d'auteur. Le souvenirMJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 12 novembre 2011. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 09:04

Les moines !

 

Père…

À l’abbaye st plaisantin.

Gardien et régnant…

A de Ô dignitaire, de mon monastère

Ainsi ou je n’opère… qu’aux mystères

Sauf, que je prie…au grand dieu, tonnerre

Et juste au-dessous, du grand chêne

À ces arabesques, d’un grand sage.

 

Quitte

À explorer les ténèbres

Dans les silences, de mon ministère.

Ô de sentence proclamer, à de bon sens

D’être cloitré, en mes silences.

 

Novice…

À l’innocence de mes vœux.

Ô châtrée, au chapelet d’une bougie…

Haute, vers sans flammé.

Soit d’une fébrilité, à cette fidélité…

À se veut, Ô et sans faille.

Trouver, dans cette vertu pastorale

Et dès mon engagement.

 

Alors, qu’en tenaillé…

Il m’arrive souvent

De livrer bataille, à l’indésirable

De mes entrailles.

 

C’est donc…

Dans une chorale, au quotidien

Ô brider de flammes chaudes, de mon cœur.

Bouillonnant à l’étoile du feu… soit à me tempérer

D’amour, au contigu d’une prière

À mon dieu.

 

Ainsi, à nos vies simplifiées

À des templiers ecclésiastiques, de notre épiscopat

Au monastère... ou l’on, s’em-bêtail.

À sera de nous murer, à nos murailles

De ce paradis… aux anges.

 

Vers s’étioler du temps… à nos corvées.

Bien, qu’apaisé…à s’évangéliser, des profondeurs.

À s’abreuver des délicatesses, accédées…

À nos méditations.

 

Respectez les droits d'auteur. L’épiscopatMJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 09 mai 2012. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 23:00

Les hirondelles !

Du passées, la police !

 

Rondes de nuits !

  Rondes  d’hirondelles, à ne se coucher de la nuit !

D’appétence à sillonner les rues  aux ruelles, dès la tombée de la nuit !

Double à ces canaux, sur de rivaux aux parigos !

Aux faces, à ces chenaux !

 Vers de pissous Ô rigolos !

Pour de course de vélos, à l’effréné d ‘une chasse !

 Aux intrépides bandits, de caniveaux !

Et à ces ruses, d’hirondelles !

 A seront de se poster… de points fixes, à ces rivaux !

Pour de bastonnades, au travers de matraquages à de ruelles !

 Ô Certes,  Ô très peu rigolotes !

Qu’au tourbillonner de vols, à ces nuits représentatives !

Et dès ces crépusculaires, à vous le soient aux aubes des quotidiens !

Pour de carrefours vagabonds et à la lueur !

Des douces pénombres, aux becs de gaz

Que roulent à nos hirondelles, de patrouilles !

Pour de  services à ces nocturnes, à sous ces capes et à vélo !

Au sous couvert de codes, à leurs sifflets !

Ô rayonnent à ces banlieues, sur des malfrats !

Que roulent, à leurs vélos !

 Au son des rondes, des hirondelles !

Vers de rodéos !

Qu’auront de souffles à leurs chevaux, qu’à ces dynamos !

Et aux regards de tous, à ces bados de parigos !

A ce mené d’enquêtes, du cap’ Taine des maux !

A l’image, de Marlow !

Pour un tableau de maitre, que saurait à s’inspirer !

De Pablo Picasso !

A que n’aura de mots à de son, du cap ‘Taine !

Et n’auront de poses à de sons, que dans ces coups de pédalos !

Car si elles n’en seront pas, à ces pisserettes  de guinguettes !

Ni à ces pantouflardes, pour de ras aux pâquerettes !

Qu’elles n’en seront pas et non plus, à de guignols si rigolos !

Dans ce bo théâtrale, à leurs boulots !

Ô, Ô, et à vélo !

 

 

Respectez les droits d'auteur. Les hirondelles. MJG- jolie.memzelle.

 

Copyright ! Date d’insertion. Le 30 aout 2011. sur over-blog

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 08:41

Le marché, tribal !

 

 

A l’agence de voyage, le vendeur informe son ami !

 

Au marché tribal, y’a pas que des bananes et si tu veux de la viande, tu auras du singe !

 

! Et qu’il faut faire attention, car en Afrique ou le singe est de l’homme, à ne seront de se distinguer !

D’ailleurs, il paraissait que de l’empereur Bokassa 1er abondait à la viande de brousses, mais à de singes d’hommes, à ces frigos !

Et que Giscard en aurait été servi d’une partie soit à une tête et Ô remplie, à une marmelade pour de sorbets glacés!

Il parait également que de la cuisson à la viande ou elle est aussi délicieuse que du bœuf !

Et quand-aux abats, d’aucunes différences à ceux des animaux !

 

Alors, quand vous ferez à votre marché il n’y aurait pas, à que des bananes !

 

Ainsi et si tu vas en vacance, n’amenez pas à ta femme !

Car tu risquerais de la retrouver, à sur les étals de brousses !

Et en boucané fumé pour de la bonne viande, de guenon !

Que tu pourrais même à te faire inviter... par les insulaires du coin, des gens très sympas !

Alors que tu te jetterais, à sur ton plat préféré et que cela pourrait bien être, à ta femme patate !

 

Ainsi quand on t’invite à manger fait bien attention au menu, il n’y aurait pas que des bananes !

 

-Hé oui ! Mais moi et c’est pour cela, tient !

Ben... que je voudrais à lui offrir, un voyage dans ces pays-là !

Car même et s’il ne lui restait plus, à que les os !

Là-bas, y’a pas de police scientifique, non !

Ainsi et comme je suis de son légataire testamentaire ou j’hériterais à son magot !

-Ah ouais, je vois bien le spécimen !

 

Ok, Alors quand vous faites à votre marché et pensez bien qu’il n’y aurait pas, à que des bananes !

 

Oh oui ! Mais à p’tit ce jeu, gros malin !

Fait bien attention, de garder à tes secrets !

Car, si tu l’emmènes dans ces pays, au loin là-bas !

Qui te dit et qu’elle n’aurait pas envie de te manger, a du bon singe d’homme !

Je crois savoir… qu’elle délice aux rognons farcis !

Que tu ferais bien à son affaire, ouais !

Et c’est peut-être toi qui finirais, dans sa grosse marmite !

Mieux encore, à de la brandade de morue !

Oui et alors, que tu ne saches même pas nager, attention aux piranhas… à mon jaco !

Et qu’à loisirs où elle pourrait ainsi te combler vite et à son lit, de son autre morue !

 

Alors fait attention mon ami et si tu l’emmènes, pensez à la viande de brousse !

Ainsi qu’aux piranhas et là où elle n’aura plus besoin… de ta banane, patate !

 

Et sais-tu, que si tu t’en sortais vivant des piranhas et ben !

Il parait que les autochtones.... te récolent les morceaux, avec de la super glue !

Ouais car là-bas, il non pas à de chirurgie plastique et y’en aurait pas besoin d'ailleurs !

Car de la viande fraiche… mais spécialement à celui du singe d’homme !

Ils le transformeraient immédiatement, à des boucanées de brousses !

Et semblerait …qu’ils ne s’embêtent même pas, des morceaux !

Ils n’ont pas de dissolvant et qu’en appliquant à la colle !

Qu’il arrive très souvent et que des morceaux seront recollés, dans le désordre !

Ouais et il parait même, qu’un jour !

Un tourisme est revenu, avec son oreille collée à sa fesse !

Et de son nez, à son orteil !

Alors, tu vois un peux le tableau… mon jaco !

 

Ok, Alors quand vous irez en Afrique, hum... pensez bien, à choisir vos destinations, bananes !

 

Aller mon jaco, c’est pour combien de personne, à tes réservations… !

-Hep la… hé… non, pas si vite !

Tu vois, je vais réfléchir!

Et après tout on n’est pas obligé, de partir si loin !

Ouais c’est ok… mon jaco et quand tu veux !

Je réserverais à tes billets…. Et on se tient au courant, hein !

Embrasse bien à ta Gigi pour moi et on se fait, à une p’tite bouffe... tantôt !

Hein ! Un soir, à Barbesse, ok !

Ouais! Et à notre resto africain, habituel !

Et où il paraitrait ainsi, hum … qu’ils feraient de la bonne bouillabaisse !

Allez… mon jaco, à bientôt, hein !!!

 

 

Respectez les droits d'auteur. Le marcher tribal. MJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 07 septembre 2011. sur over-blog.

 

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 14:31

   

La demoiselle, du matelot !

 

 

A ce p’tit vélo mademoiselle, que je vous monterais de cèle !

A ce p’tit Ô mademoiselle, bonjour la vue, de sur vos boites à lolo !

Que de vous rehausser de Ô, à ma cèle !

A sur ce p’tit canote mademoiselle aimable, à vos flatteries !

 Et c’est à celui du bateau de mon cap ‘Taine, mademoiselle !

 Mais que je suis prêt, à vous aider sur des pédalos !

 

A vos manèges mademoiselle, alléchantes que je suis prêt !

À me laisser glisser… du haut, de vos toboggans !

Et à ces lèvres mademoiselle, affriolées à de gourmandises !

Au coulées sur de sèvres sureaux à vos envies, pour ces p’tits laits de coco !

Et au toujours vouloir de gagner au septième ciel, mademoiselle !

Que j’ai décidé ce soir, à vous déposer dès la première marche !

 

Mademoiselle, que de crier Ô à si fort ou vous n’arrêtez pas !

À briser le tout, de mes verres de cristal et ça !

C’est bien moins rigolo, mademoiselle !

C’est exactement de ce que vous dirait, à mon cap ‘Taine !

D’ailleurs mademoiselle et que tout l’immeuble, ce plein !

Et oui, depuis !

Ou nous-nous serions tous mis, au tous jetables !

 

Et au vouloir, à me porter de Ô mademoiselle !

 Que je ne suis pas, à un taureau !

Alors que de toutes vos copines, ne cessent et de me relancer !

Et d’exiger, aux mêmes choses !

Ouais et que d’ailleurs mademoiselle, y’a tant de choses en suspens !

Que je ne sais même pas et de quoi, à cela se relèverait !

 

Et de vouloir toujours sauter de ô, mademoiselle !

 Que je ne suis pas à un trapéziste, ni équilibriste !

Mais rien qu’un p’tit matelot et si vous continuez !

 Ô risque de me rompre, les os !

Et je sais parfaitement, ce que vous dirait à mon cap ‘Taine !

 

Mademoiselle, il faut vous calmer !

A ce Ô ponctué d’androphile, à vos désirs !

Que de le pointer de Ô, à vos talons !

À longue, vous allez finir par me laisser sur le carreau !

Alors que j’embarque demain et pour les caraïbes !

Et, ça ! Comme le dirait… à mon cap ‘Taine !

Croyez-moi et que ce n’e sera pas au tous les jours, bien rigolos !

 

 

Respectez les droits d'auteur. Aux navigateursMJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 09 septembre 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 13:22

 

Le capitaine et ces matelots, rigolos !

 

 

 

 

Je suis le cap ‘Taine des matelots et ce n’est pas tous les jours rigolos !

Je navigue, de Bordeaux à Tokyo et en passant par Broadway !

Car il me faut changer de bateau pour rejoindre rio ou j’irai à Toronto !

Et c’est sûr que c’est moins rigolo, que de traverser la Corse, à vélo !

 

 

Refrain ! Il est le cap ‘Taine des matelots, et ce n’est pas tous les jours rigolos !

Il boit du punch coco et c’est encore moins, rigolo !

Et c’est à lui casser à sa noix de coco et comme, il n’a plus de cheveux sous son calo !

Que de le voir, quand -il va au dodo et avec lui, ce n’est pas toujours rigolo !

 

 

Et c’est au chant des sirènes le matin, que l’on se lève du bateau !

Et certes, c’est bien moins rigolo qu’au son du cocorico, à vos matinaux !

Au fond, je suis bercé par la mer, et c’est ça, qui est bien rigolo !

Oh ! Mais, c’est sûr que j’aurai mieux aimé à être bercé, à sûr de boites à lolos !

 

 

Refrain ! Il est le cap ‘Taine des matelots et ce n’est pas tous les jours, rigolos !

Il boit du punch coco et c’est encore moins, rigolo !

Et pour nous faire croire que c’est uniquement, à du lait de coco !

De même que de prétendre et à vouloir traverser la corse à vélo, il oublie de dire que c’est pour s’arrêter au bistro et avec lui, c’est parfois bien rigolo !

 

 

Je suis le cap ‘Taine du bateau et ce n’est pas toujours marrant, que je changerais bien de boulot, pour aller faire des pédalos !

Pourtant, j’ai sillonné le monde ou je n’ai vu que de l’eau et s’il nous manquait à bien des choses, comme à mes grosses boites à lolos !

Oh, oui ! Où j’ai vu à mon coco, au broyé à ces noix de chagrins et pour cause vers ces manques, à de boites aux lolos !

Alors je vous le dis, que d’être marin et cap ‘Taine de matelots, ce n’est pas au toujours rigolo !

 

 

Refrain ! Il est le cap ‘Taine des matelots et ce n’est pas tous les jours, rigolos !

Il boit du rhum au coco et c’est encore bien moins rigolo !

Que de nous faire croire et que c’est à du lait, de coco !

De même où il prêtant de vouloir trouver des boites à lolos, mais il oublie de dire. Qu’il ne descend jamais lors des débarquent au port ou sinon, ce n’est que pour s’arrêter aux bistros et avec lui, c’est parfois bien rigolo !

 

 

Je suis le cap ‘Taine des matelots et croyez-moi- à ces p’tits gars, à ne seront vraiment que des rigolos !

Car c’est souvent que j’en trouve au dodo et aux coincés des montagnes de conteneurs, à gogo !

-Ho hé, ho hé mon cap ‘Taine, on arrive au port !

Ah saperlipopette et tu ne pouvais pas me le dire au plutôt, matelot !

Et tu vois bien- que je suis à m’embrouiller les pinceaux et à me taper le nez, avec ce requin marteau !

Ah ! Croyez-moi, ce n’est pas toujours rigolo, que d’être le cap ‘Taine des matelots !

 

 

 

  

Respectez les droits d'auteur. Le cap ‘Taine. MJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 07 septembre 2011. sur over-blog.

 

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans insolite
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • : Aux travers de mes poèmes comme de mes récits de voyages- pour des messages d'amours, Ô d'espoirs !
  • Contact

Recherche