Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 12:12

Au jardin, des fleurs !

 

 

 

Au jardin d'une fleur, à mon cœur !

J’ai a l'acceptation que  cette douceur soit à cette orchidée et sera de cette porte que j'attendais, à s"ouvrimes sur ce bouton de rose prêt a s'épanouir.

 

Au jardin d'une fleur, à mon lit !

J’ai à cet assentiment d’attente et de l'instant ou tu te fondra des draps et ou je serais a m'enfouir de toi.

 

Au jardin d'une fleurs, à ton arbre de vie !

si je devais partir demain...c'est à cette raison de t'aimer et qui me retient encore et alors que je n'ai pu te garder pour un autre.

 

Au jardin d'une fleurs, à la vie !

j'ai de bonheur pour cette fleur que tu es et c'est, a cette joie... épanouissant de te regarder au chaque jour de la nuit pour ton réveil.

 

Au jardin d'une fleurs, à ton amour !

évidement j'ai à cette certitude que l'amour est grand, que si l'on est prêt a le partager a deux.

 

Au jardin d'une fleurs, à nos repos !

J’ai a ce doux ravissements de mes rêves que de te voir heureuse et tout en écoutant inlassablement aux vieux slows de mon ile.

 

Au jardin d'une fleurs, à tes multiples parfums !

tu es a ce parfum inoubliable des temps passés, a celle de notre jeunesse et ou tu sentais à la douce rose pour la violette.

 

Au jardin d'une fleurs, à une naissance !

de ce bébé naissant de toi... tu en a la peau, comme à ses yeux de douceur, tu en est a l'usufruit de l'amour, mon amour..

 

Au jardin d'une fleurs, à l’Eden de l’amour !

c'est de ce jardin ou voudrais que tu sois à ma Eve et moi, de cet arbre pour m'endormir et à ne plus jamais me réveiller de toi.

 

 

Respectez les droits d'auteur. A l’amour. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 19 ma1 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 11:07

Jupes !

 

 

Jupe et mini jupes, a se feront corps en un somptueux délices... sur de nuages à ces tissus pour de doux voyages à ces Ô décors, de toutes les régions du monde.

 

jupe à ces explosions  de lumières chaudes, qu'elle descendra sa chute et au faramineux de douceur à ce bassin.

 

jupe de douceur, elle  te revient de ces petits bouts de chiffons assemblés pour te recouvrir au tendrement les jambes, en soit d'une malice à  la somptuosité des yeux de ce coquin.

 

Jupe à franges, filent de légèreté aux franges  sur ces rondeurs que pour de longues jambes, Ô recouvertes à de bas merveilleux.

 

Jupe, ou tu m’envoute à te suivre sur tes mouvements de déhanchées ou bullerons à mon cerveau, à des désirs appuyés pour te friponner.

 

Jupes éblouissant a ces fantasmes, que de parcourir à toutes ces courbes et ce jusqu’à ce lieu cacher à ton doux secret et en soit pour un bleu jeans os,  est porté à moitie de fessier.

 

Jupe droite, brise à mon cœur à sur tant de flammes, seront à ces fils de couleurs qui courts tout au long de ces dunes, sera dévaler tes pentes sur ta douce vallée d’amour pour me perdre.

 

Jupes plissée, a d’élans que de te soulever de ô, à cette pelleterie, aux désirs pressentent qui me tourmente.!

 

Jupe longue brillera à tant d’amour, soit à l’effigie de ton corps, à ce ô froisser... se doit a l'effronté d'une tendresses pour un moment de tendre folie.

 

Jupes aux dunes, à t’enrubannées sous une pluie de toiles, pour tes sous jupons ô paillé d’une lune, à ce trésor cacher…soit d’une rose,Ô sublimant de ce pourtour illuminée !

 

Respectez les droits d'auteur. A l’amour. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 17 septembre 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 15:47

 

Le soutien gorges !

 

 

c'est d’une balançoire, a ces dandineries d’élastiques...

Ô brodées finement de dentelles, au paraphé de ces gobes

alors que d'une sensibilités à sous de subtilité

ou tu ne sera pas insensible à ces bulbes...

 

Dentelés a ces abords

ajouré a son profit pour de fantaisies à des équilibrations

que vers laisser filtrer aux couleurs de ta peau tendre, à sous de douceur...

l'ai à cette frivolité et saura de se dévoiler, a ces petits boutons de fantaisies.

ainsi, qu' aussi léger que le vent ou il te sera de les mettre en valeur.

 

et à se replissâmes de souplesses, sous de tendresses

à ces formes arrondies... seront de l’épouser à merveille...

ou d'une balance a ce balancier, tu sauras de les balloter de gauche à droite

et qu'aider habillement de tes mains... tu serais de jongler pour les réajuster...

plaisirs sera de t’admirer, à le faire.

 

alors qu'une fois déposé ou tu ne seras plus, qu’à l’ombre de toi-même...

Soutiens gorges tu es à l'élément indispensable

et non a l'indissociable de la belle matière

et que de briller à ces couleurs, c'est pour s'enivrer au joliment à mes yeux.

 

Respectez les droits d'auteur. A l'amour. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 30 aout 2017. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 08:02

 

De ce pont à me relier de toi !


 

D’une arche à s’envelopper de toi
a se frison d'un baiser retenu à tes lèvres
l'est a cette singulière pour ce pluriel
a s’éterniser d’amour en toi.

 

A s’enfermer de tes bras doucement
de cet étau sera de m’emprisonner à ton cœur
Au s’unissant de toi a jamais.
que pour te recouvrir au plus profond de toi.

 

Ou a ce cri... tu fondais 
Sur de chants... à se s'éveiller de toi
et en un souffle éperdu
A s’unissant de joies.

 

Respectez les droits d'auteur. a L’amour. MJG-jolie. memzelle.
Copyright ! Date d’insertion. Le 03 aout 2012. sur over-blog.


 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 12:40

 

L’amour !


 

Au glorieux de ton visage… pour une ile, intense…
saura te rayonner O d’effluves… et au mélodieux
À ce soleil parfumé .
Qu’effleurée de douceur, à ta rose essentielle.
Est à l’expressif de ces sulfureux, pour de sources brûlantes…
Ainsi fondues, sur des rouges chaudes, à tes  joues.

 

O et sans ombre… seulement, à se noyer d’éclats…
Aux romantismes, de tes jolis yeux.
D’une océanes, et aux limbes… de ces profondeurs, abyssales.
Alors, à ce m’ouvrant droit, de ciel… à ces bleus
Si doux… à ces profusément d’amour, révélés.

 

À sûr de beaux regards, s’émouvez…
Pour d’infinités désirs, à tes lèvres 
Qu’aux fleurissantes, charger à d’humidités… tendres.
A seront… aux intimités, d’une découpe…
O charmée… de rosées, à ta soif.

 

Ainsi, je m’interroge… 
Et au plus lointains de ces ressentiments, à ton âme.
Ou à ton ciel éblouissant, m’entrainant…à ces douceurs.
Aux captifs, de ces sensitivitées… hautement, procurées
Oh ! Et a tant d’amour, dans ces libérés.

 

Respectez les droits d'auteur.  L’amour. MJG- jolie. memzelle.
Copyright! Date insertion. Le 03 mai 2012. Sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
5 août 2017 6 05 /08 /août /2017 19:07

De ce temps, passé !

 

D’amour naissant…

 Fruité de saveurs, à ces tendres

 Que tendrait, à s’enrichir

Des phases saisonnières.

 

D’une magnificence, à ces pluriels.

Au passé, d’une jeunesse…

 Laquelle, viendra… à s’effacer.

Et à ne plus être, que d’une beauté… sur l’infinie.

 

T’aimer à ces virtuosités, de l’instant…

Me rappelant à ce temps, douce fillette.

D’une insouciance, à ces désirs…

Dans ces baisers volés.

 

A ce finissait, ainsi

Du délicieux voyage, à tes voilages.

Est de m’amasser… à d’espace, généreuse

De ton corps de femme.

 

Et, à l’heure…

Ou tu t’effaçais, de grâce.

Dans une nuit… m‘offerte

A sur l’éternelle, de ton paradis.

 

Orient à  l’orée de ce lit, encore toute chaude de toi.

Ou tu t’effaceras, de mes bras…

À l’érafler de ce temps, vers ce qui m’angoisse

 Et fut-il à t’attendre… pour se retrouver, de ces draps.

 

 

Respectez les droits d'auteur. Le souvenirMJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 27 aout 2011. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 09:46

                                                           

                                                        À l’encre, de tes yeux !
 
 
 
 
J’ai de plaisirs, à tes bras
Qu'a cette foi, en des envies de t’aimer...
A sous de désir, de te garder !

 

Ou j’aurais de miroir à ton visage, que de ce soleil à tes éclats
J’ai autant d’amour de ton cœur, qu’a se lisons de secrets à tes pensées 
Qu’en seront à s’émaner de muses, à ce coffret- sur de prodigieuses à ta mémoire. 


  
Il n’y’a de pleures, à ces larmes- que de cet océan, à l’encre bleu de tes yeux 
Ou je n’aurais, qu’à ce recueillît...
Sur de filtre, à ton amour- aux pharamineux de sources, à mon cœur. 

 

J’ai de vie, entre tes yeux- qu’à se bruler de feu, à ce cœur epris 
À ces délectables cheveux, au gré des vents- au liber de toi, à sur un lit… de méditées. 
Que de parfums, à d’affabilités aux téguments de ton doux decolté.

 

Au couler de gorges plongeantes, à de bienveillants sur tes ilots de vœux …
Ou je suis ambré d’océane, à ma bouche- pour de saline a la suave de ces baisers
Et qu’aux vaporeux de mes lèvres... à se lapper de peau.


 
J’ai d’images en toi- que de cet album, à mes doux souvenirs 
Aux altruistes de ces romantiques, ou tu m’apâlissames nue... 
À ceux- qui me seront oppressantes- sur de frénésies, à tes absences.

 

 
Respectez les droits d'auteur. A l’amour. MJG- jolie. memzelle.
Copyright! Date insertion. Le 20 ma1 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 15:34

Douce- amie !

 

 

 

Regarde- c’est à la magie du souvenir, que me renaît

et a l’être, c'est à ce souvenir, d’Amour

qu'il me le seriez de ce divin, de ces moments affables...

ou de ces journées, à sûr de temps inoubliables

Et qu’il m’en serait de te les revivre, à ce présent.

 

 

Ho, oui- que je me souviens

De tout, à ces instants

Ou nous parcourions à ces herbes rases, de la grande vallée

Au cœur de la douce prairie- ou foudroyer le rouge...

A ces allées bordées- que seront à ce ponctué de si joliment, à ces fleurettes basses

Qu’aux tapissâmes allégrement de couleurs, à ces doux paysages...

sur de roses aux mauves, vers d’éclatantes lumières.

 

 

Qu’ils m’en sauraient, au murit de l’esprit

A ces magnificences, de ces arbres magnifiques

Et qui ne leurs seraient dus- à ces belles couleurs de l’automne

Ou de l’instant, à nous étions... au subliment

Et qu’il m'en serait ainsi, offert

A ces plaisirs, intenses

Qu’au-devant, à de tes belles promesses.

 

 

A te souviendrais-tu, de ce moment

Ou nous étions couchés, l’un auprès de l’autre

et qu’à échanger de fines tendresses- à nos baisers d’amour

A ne se-reste, qu’au dégager à cette intensité de douceur

et a me l’être de somptuosité, sur ce goût de miel- au retenu, de tes lèvres

et qu’il me serait encore à ce jour, de te le savourer.

 

 

-Te souviens-tu, promesse...

À ces instants, magnifiques

Ou nous tremblions à de tendres passions, a nos ardeurs

-Etait-ce, à l’odeur de l’amour... ou à celui de ton, amour.

 

 

-Te souviens-tu- Ange de promesses, à mes désirs

Alors- que tu voulais et faire de moi, à ton doux chemin de Vie.

 

 

- Te souviens-tu, encore

Qu’à- te détourner, de moi

Que de nos rêves à nos chemins, à se seront séparés

Et tout comme- à t’être enfuit... de ces beaux rêves

 

Moi- je me souviens, de ces instants...

Ou- je parcourais tes champs... à ta douce, vallée

Ici- de ces herbes hautes et de cœur, au jouissant de ta douce prairie

Alors- que de mes souvenirs seraient, à ce jaillissants

Au tapissent allégrement, à mes yeux

Sur tes yeux bleus- que me le seront aux luisants de ces fabuleux

Tout comme- et à ce joli paysage, à celui de ton joli corps- offert si gracieusement

Que de le parcourir, ne m’en était de cesse- à mes ravissements

Et pour t’avoir couché- ici, à la douce verdoyante.

 

 

Qu’au loin ou des sentiers se distinguaient- pour s’étirer de la côte

D’ici et à ce reclus- à écouter librement… les vagues naissantes, à se mouvoir

A sur ce sable doux, de la crique- qui nous le seront, à ce rendu

Dans un dernier soupir, sur tes soupirs...

Alors que le soleil, nous regardait- coquin et comme à s’en rire... de nous

Et qu’à te donner vie- sur de chaleureuses... à ta jolie peau- que pour te l’adoucir

A te l’émerveiller, à te le rayonner de joie- sur ton beau visage.

 

- oh, de ma douce Amie !

Mais hélas- ou le temps, est à sa démesure

Que je les ai eus gardés, enfouis à jamais… de ma mémoire

L’est à ces doux souvenirs- pour te souvenir

Alors, que de toi

A te l’emportâmes de tout- à sur ces belles promesses, déchues.

 

 

Respectez les droits d'auteur. A l'amour. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 09 janvier. 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 08:58

De ce royaume, en toi (2).

Version remaniée.

 

Fait en toi, à ce petit lit pour moi.

A ces dithyrambes de courbes, aux rondes

Piquantes à de danses…en ce petit nid de toi.

À la chaudée de ta brise…légèreté saura

De me bleuter de nuit, de toi…

De feu… au chaume, de ce petit lit en toi.

 

Oh ! Berces moi, à ce berceau de toi.

Ô prônant de mon choix, à un chant de toi.

À se fera… d’émois, d’une passion en toi.

Ou de cette nuit, sera de me coucher en toi.

Et à être comblé, d’honneur…d’une symphonie

Aux plusses… de tes muses.

 

Alors que d’une voix brûlante, Ô vibrante

À d’intenses pulsions.

Ainsi prodiguées de toi, en soient d’éloquences …

Vers me muet, à ta nudité…

Au flamboiera à mes yeux… dans ces abois.

Quand saurâtes, à m’enchainer de cœur, à ta foi.

Dans ces fondus de toi.

 

De nos corps enchainés, vers te recouvrir de moi...

Et à l’heure où tu seras m’offrir et à tant de plaisirs…

Au stimulus de ces embellissant, à d’exhaures de nos cœurs. 

Ô… qu’au subjugué d’exhortation, dans ces délires

A que d’émotions, au plus profond de ces draps.

Engendrer, dans ces convictions pures et recueillies

À une douce nuit en toi.

 

Saura… de m’entrainer, à ce doux royaume en toi…

Au passe, d’une porte royale.

A s’évaseront des charmes ouverts, à ta prison d’amours

O semé… à d’agitations, d’une douce nuitée en toi.

Et vers m’embrunisser de toi, en ces parfums. 

Prince à ton coucher, à se fera de moi… un roi.

Dès cette orée… à ce lever, en toi.

 

Respectez les droits d'auteur.  L’amourMJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 26 juin  2012. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 08:57

De ce royaume, en toi. (1)

Version spontanée de l’original.

 

Fait en toi, à ce petit lit pour moi.

Au dithyrambe de rondes à des danses

À ce petit nid de toi.

Dans la chaudée de ta brise…légèreté saura

De me bleuter de nuit, de toi…

A un feu de paille, de ce petit lit en toi.

 

Oh ! Berces moi, à ce berceau de toi.

O prônant de mon choix, à un chant de toi.

Et à se fera… de moi, d’une passion en toi.

Ou de cette nuit, sera de me coucher en toi.

À être comblé sur des muses…et Ô casualités

D’une symphonie d’émois, à ces plusses d’honneur

À une douce nuitée en toi.

 

Alors que d’une voix brûlante

Ô vibrante, à de hautes pulsions.

Et qu’ainsi, prodiguer de toi…

Vers me muet de cette nudité…

Au flamboieras à mes yeux…de ces abois.

Saurâtes à m’enchainer de cœur

En ta foi.

 

De nos corps enchainés dans ces éloquences

En soient, à te recouvrir de moi...

Dans ce fondu en toi, à seraient au s’embellissant

À une prison d’amours, de nos cœurs…

Et au plus profond de ces draps.

Vers m’embrunissez de toi….

À ces parfums.

 

Et au subjugué à ces délires, engrangés

Dans ces hautes vieillîtes en toi… à sûr de charme

Ouvert et en exhortation… à de doux royaume en toi.

Saura de m’offrir, à tant de plaisirs…

De sur une porte royale.

Ô… prince à ton coucher, à se fera de moi…

Un roi, au sein de tes satins.

 

Respectez les droits d'auteur.  L’amour. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 26 juin  2012. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans femme- enfant
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • : Aux travers de mes poèmes comme de mes récits de voyages- pour des messages d'amours, Ô d'espoirs !
  • Contact

Recherche