Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 08:58

Baie d’Along (2)!

 

 

 

Baie d’Along silhouettes Ô charmer des vertigineux reliefs

Par des brumes éparses.

Qu’aux romantismes de l’eau qui coule…

Ou à mon cœur s’effluve, dans ces longs voyages.

Exquises d’yeux… aux tendres de tes serpentines

Qu’aux soupirants… à m’emporteront de spasmes.

Le soient à ces rutilants de danses pour de chants, à tes rives…

Aux suaves de ton fleuve de vies, vers d’aventures inoubliables.

 

Baie d’Along !

A de temples fondus, aux rizières parfumées

Ondoies …à ces  terrasses, dans la paix.

Ou tigres de jongles seront à s’incarner, de ces majestueux.

Qu’harmonie s’érigeant aux respectueux, de tes éléphants

Ou coquineries en soient aux futilités, de tes singes… dans leurs jeux.

Et à l’échelle, de ces pluies abondantes…

Fête les eaux de moussons, à tes hautes saisons.

 

Oh, Mais !

Que tu n’aurais de Bornéo à ces raisons, à d’ombrelles (de Non)

Pour de bambous aux pailles et qu’en seront à ces raffinées…

Aux excellées d’une culture, pour de finesses ancestrales.

Dur passé troublé, à d’eaux profondes...ou il te sera marqué d’arrogés

Que pour de sillons de rides, aussi profondes.

A en seront de se recouvrir à tes doux visages, par de rizières intenses…

Aux Along, de ces durs labeurs.

 

 

 

 

Respectez les droits d'auteur. Le Viêtnam. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 13 juin 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans découvertes
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 12:24

Baie d’Along (1)!

 

 

 

A l’exposer de tes lagunes, sur de muses aux volubiles…

Ou je m’envolerais d’exile, à ces doux parfums d’exotismes.

A l’ombrager de ton continent, douceur est d’angélismes

Ou je te suis de cœur pour de mémoire… à ce passif, subversible.

Baie d’Along… réflexion, ô s’agenouiller des contritions…

A sûr d’étranges révélations.

À ce revivez des circonstances… aux exutoires de ton colonialiste.

 

Terre de poésies, terre sublimée de rêves

En ces doux souvenirs, ô Vietnam !

Qu’à l’estomaquer de ton visage ou je te suis d’ailleurs…

A l’asiatique, de tes ombrelles chinoises.

Qu’aux allégories de tes doux paysages… dame Along

Ou tu m’es de Versailles, à ces paris d’aventures.

Que pour d’évasions… à un Niagara, en soit à ce Fuji-Yama de brumes, oblongues

Pétillantes pour de fantasmes, aux féérisâmes des sans pareilles.

 

Baie d’Along !

Tu m’es à ces somptueux voyages que pour de rêves à l’opium …

De tes forets de jongles impénétrables.

Hautes… en ces richesses, que pour de saisissements.

Ou tu m’es à de souffrances… aux chargées de ton histoire

À ces boucheries, impardonnables.

Tu es de ces victoires… métempsycoses, aux allégeances de ces volontés

A sur d’élégances en ces montagnes élevées, Ô de fois

Images impétueuses à ceux d’Angkor, vers tes moines bouddhismes.

 

Baie d’Along !

Au radiant de tes douces lumières, à te seront de sources…

Certes, à s’en souviendront de vocations dans tes prières à tes dieux

Pour un Viêtnam d’amour.

Qu’aux incommensurables d’une baie d’Along… lumières, éternelles

Ou ils m’en seront à de vies plongeantes en ces beautés…d’espérances

Du paradisiaque, à tes doux paysagés de réjouissances.

Soient à ceux d’une baie d’amour, à s’attacher d’Along sentiments.

 

 

 

Respectez les droits d'auteur. Le Viêtnam. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 13 juin 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans découvertes
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 08:24

Au serengeti !

 

 

Au sérengeti… on ne mange pas de ravioli, ni à des spaghettis.

Mais c’est pour du mil, au miel et au son du lit, à sûr de safari, jusqu'à midi.

 

Au serengeti, on ne fait pas de commérassions, aux confettis.

Mais ils fonts des fêtes… aux cotillons de maïs, à sûr de la paille de riz.

 

Au serengeti, ce n’est pas le Sénégal et ils ne mangent pas, à de pissenlit.

Mais ils boivent à du lait et au direct des pis de brebis.

 

Au serengeti, ils ne mangent pas, à de brie non plus.

En fait, pour rien ou ils ne concéderaient, à leurs œufs de fourmis.

 

Au serengeti, y’a pas de plage aux vahinés, idylliques comme à Tahiti.

Mais… qu’ils ont, à une faune pour de fauvettes, hyliques au pied de leur lit.

 

Au serengeti, personne pour leur crier dessus… au pied, du lit.

Mais ils dansent et chantent pour des zombis Ô rigolos, jusqu’à Zimbabwe.

 

Au serengeti, ils n’auraient pas de grain…ou à de blé.

Mais ils engrangeraient, et a beaucoup de mils aux millets pour dés-magots, de sorgo.

 

Au serengeti, qu’ils n’auraient pas de bretelle, à leur pantalon.

Ô ! Mais c’est normal... car c’est bien sûr du traditionnel, en Tanzanie…

 

 

Ainsi… ou ils auraient, à de belles donzelles gazelles

Accrochées à leurs pruneaux.

Et que c’est au son… du pipeau et de l’appeau, à ces grelots.

Et qu’Il se dit aussi, qu’ils auraient, à un pompon

Hein- hein, ouais… au bout de leurs tuyaux ….

Hum…à ces bandes de Veinards.

 

 

Respectez les droits d'auteur. Au serengeti. MJG- jolie. memzelle.

Copyright ! Date insertion. Le 14 aout 2011. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans découvertes
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 16:45

Somalie !

 

 

Douce, civilisation !

À sûr de plaines, arables !

Pour de terres, verdoyantes !

Vers d’océans, aurifères !

 

Seront à se refermer, à tout jamais !

Ô brulé d’aridités, à un désert !

Sous un soleil, d’enfer !

Aux doux jardins, de lumières !

 

Jadis, emblèmes de grenier… !

Ô chargé d’espoir !

Désormais, en ces déclins !

À celui, des désespoirs !

 

Au vider de tes fenils, aux blés !

Pour un sol, desséché !

A sur une terre, appauvrie !

Stériles de sang, pour de guerres !

 

Au vider, de tes eaux !

Pour de gigantesques, tertres !

Qu’a à ensevelir, tes morts !

Ô ! Douce population !

 

Au risque, d’une désapprise !

À te conduisîmes, d’exodes !

À l’aube, de ton érudition !

A sur de terribles, famines !

 

Et au-devant et à tant, d’images insoutenables !

Hélas, que pour longtemps encore !

Au risque, de ne plus connaitre !

À de doux, printemps !

 

Respectez les droits d'auteur. A l’Ethiopie, somalie, Guyana. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 26 juillet 2011. sur over-blog

Repost 0
Published by Zolie.menzelle - dans découvertes
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 16:29

 

Paris !  

 

 

 

A l’émerveiller d’une chanson douce !  

Ou coule la seine en serait à noyer de pieds, à ta tour Effel !  

Que face, au champ de mars !   

A l’illicite de ce froid, dû à la monotonie de tes riverains parisiens !  

À s’ennuyer… sur ces vieux rythmes connus !  

Pour d’homologies, à celui du métro, boulot, et hop… au dodo !  

   

Laisse-moi te gouter ville d’escapades, aux petits penauds !  

Et de tout, à tes luxures !  

À la typique de tes tripettes, gastronomiques !  

Pour ces fontaines de vins, diversifiés !  

Qu’autant à de cépages, à tes douces régions de France !  

 

 

Alors qu’à la lumière de la nuit où tu t’éveilles !  

Et les rues s’animent ou tous bougent ici et là… !  

Douce est fille sur de désirs et que tu m’interpelles !  

Ou tu serais prête, à l’amour !  

Qu’au resté graver de ma mémoire…doux paris !  

 

Laisse-moi te coucher parisienne !  

Au son de l’horloge, qui s’éveille !  

Ou je te serais d’aurores, au chant !  

À nous unissons de sur un air, d'accordeons !  

Que seraient à m’emporter, sur de doux souvenirs !  

A sur tes quais, de brumes !  

 

 

Comme à te ressentir, Paris !  

Au-travers, de tes monuments historiques !  

Et aux passifs à de mémoires, sur ces vieilles pierres !  

Ô riches d’entités ancestraux, adorable ville d’histoires !  

À l’essor de tes monuments, de notre dame à Versailles !

 

Laisse-moi te sentir !  

Oh ! Que je t’aime tant… à d évasions, ville de plaisirs !  

À ces contes de princesses, à l’eau du satin rose !  

Que pour, à ces tulipes noires !  

Vers de chaussures de verre, à chez Disney !

 

Paris !  

Ou tu serais de nos îles… à tes couleurs locales !  

Au représentées, de toutes les nations réunifiées !  

De sur ces visages à ces paysagés aux diversifiés !  

A que de rêves… à nos rencontres !  

Ou je te voyagerai, à l’international des destinations !  

 

 

Paris au son du champ fleuris, à sa place aux étoiles !  

Vers ces spectacles théâtraux, emportes-moi !    

Sur tes mystères, au cœur de nos rêves !  

Pour de guinguettes, à tes champs de courses !  

   

À ces ruelles de peintres pour ces bateaux, mouches !  

Qu’à ces ballades de quai, aux scènes !  

À sur ces nuits de french cancan… !  

À ces sous frous-frous, sur d’intenses frivolités !  

 

 

Ville de loisirs à de triomphes, à me tirer de cœur… de ton arc, Elysée !  

Prisonnier de ta bastille, place à de Réunion… à l’étoile, du Louvre !  

Pour de musée, à mes fantastiques !  

Au chargé de l’histoire, à ces pharaoniques !  

 

 

Alors que tout concorde dans mes ressentiments !  

Et c’est à Orly ou je m’envolerai de Montmartre !  

À sur ces souvenirs, à me soient inoubliables !  

Au loin de toi, loin de mon cœur ou je te revivrais de doux … !  

À ce Paris, de mes souvenirs !

 

   

 Respectez les droits d'auteur. A paris. MJG- jolie. memzelle.

 Copyright! Date insertion. Le 11 juin 2011. sur over-blog.  

Repost 0
Published by Zolie.menzelle - dans découvertes
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 08:00

La Réunion- Viyn azote issa woir... oté !

 

 

 

 

 

Ouais !

Réunion- c’est carrément, pour toi !

D’interludes à ces repos !

Réunion, Ile d’émotions- vers tant d’étonnement !

À ces découvertes intenses, d’intérieures !

Réunion, ile d’amours, aux qualités de vies- vers de bien-être intensif !

Pour ces nourritures aux musiques diverses, de tous les continents !

Réunion d’élixir, au divin de  ces charmes d’envoutements- à une nature grandiose !

Des visages à ces habitants, de la nature extraordinaire à ces grands paysages !

Réunion de quête à ces plaisirs, pour ces concerts aux travers de ces grands festivals musicaux !

Ou se produisent à des manifestations sur l’ile- de Seychelles, Maurice, Madagascar etc..!

Réunion vers ces pittoresques, aux reconnus de ces montagnes majestueuses, pour ces grands sommets !

Des mythiques aux mystiques, à ce pays de songes aux rêves, de couleurs à d’émotions fortes !

Réunion vers que de soleil garanti- sous d’éclatantes lumières, qu’aux rayonnants de rouges à nos flamboyants !

Ou il fait bon, vivre- d’un intérieur vertigineux à l’inégalable, pour ces micros-climats !

Réunion cosmopolite- de concentrations à ces cultures diversités, de visages, s’émanent des quatre coins du monde !

Au cœur de ces douces natures sauvages, à de fabuleuses découvertes-pour ces eaux limpides, à de fraicheurs !

Réunion d’odeurs au senti de ces multiples parfums- pour ces essences de géraniums, à ceux des vétivers aux verveines !

Un paradis tropical aux diversifies de senteurs- immenses panoplies offertes, à de diversités tropicales !

Réunion des loisirs, à ces belles randonnées -à ces baignades en rivières- vers du canyonings, de nos montagnes abruptes !

Nombreuses seront les activités offertes : delta, voltiges, planche à voile, skateboard, vtt… !

Réunion de voyages intenses assures, au vertigineux de ces paysages montagneux- à vers de splendeurs, à toutes ces côtes !

À l’époustouflants de ces infrastructures hôteliers et routiers - une technologie de pointe à sur les énergies propres !

Réunion à d’évasions garanties, de plages aux sables blanc- pour de noirs chaud, à ces laves volcaniques époustouflants !

Des paysages à d’un autre âge- à sur un monde d’ailleurs ! Tel à cette planète, d’amours !

Réunion de nos gastronomies-à ces fabuleux petits plats créoles, aux diversifies- mais aussi, vers de finesses à nos épices !

Un vrai régal aux palais fin- pour une cuisine variée, et ouverte sur le monde, à de multiples cultures !

Réunion de l’ extrême, de tous ces trésors considérables- pour vos jolis yeux, au prodige de vie à l’amour sur cette ile !

A par les beautés paysagés-ainsi  tournez-vous de regards  sur nos jolies filles !

Réunion à de fraicheurs pour ces eaux de mer- vers ces cascades de rivières, qu’aux travers de ces lacs hyliques !

Diverses et nombreuses – des bleus océans aux bleus turquoises- vers que d’aventures assurément !

Réunion de lumières vers ces nombreux végétaux, de faunes au flores- à grands spectacles de floralies !

Mille couleurs offertes - sur cette palette de fruits aux fleurs ainsi que pour ces animaux !

Réunion, pour ces musiques du monde, de tous les styles musicaux- du sega au maloya créoles !

Pour tous les gouts, rap, pop, rock, reggae, salsa, seggae, mologaie et autres locaux…. !

Réunion aux fluides de ces feux, aux rampes du volcans- à vous couper de souffles !

Qu’Il vous faut aller voir- vers du grand spectacle garantie !

Réunion des brumes, à d’embruns ahurissants sur ces hauts sommets !

Eh oui, c’est ça aussi –le Glas –glas !

Réunion de vie, à de quiétudes à ces belles plages !

Hylique à de sérénités aux bronzettes !

Réunion- oui assurément, vers lui !

C, Tous - ça !

 

 

 

Respectez les droits d'auteur. A la réunion. MJG- jolie.menzelle.

Copyright! Date insertion. Le 10 juin 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.menzelle - dans découvertes
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 14:44

Rio !

 

 

 

 

Rio- baie de vie, à sous ces parasols de plages !

Pour ces sombreros de pailles, à de coco !

Rio- de grandeur à ces folies, à ces lagons azures pour à ces nébuleuses !

Et quand ’à ces plaies vers d’intenses blessures, à ces misères !

Rio- à que de lune au miel à ces amants de passages, en terre inconnue !

Rio- vers de fournaises, à tes Fourmies !

Qui en seront de s’agiter, à tes pieds !

Et qu’en seraient à te fouler de foule, au cœur !

Rio de danse, à ces folies bergères !

Pour ces jolies filles de carnaval à de sambas, au brasilla de ces fêtes !

Rio- d’espénrsos, à sous ces feux de la rampe !

Vers de déguisements, à ces salsas de lumières !

À celui du grand guitariste mexicain, de Carlos Santana !

Rio- à m’enfermer de boite d’allumettes et que je te brillerais !

De toutes ces nébuleuses au moindre, de tes étincelles !

 

 

Rio- à de luxures à ces profiteroles pour une menthe au lait !

Ou il m’en serait donné… à d’évasions, aux prometteurs de ce trio !

À que de bouffes, à sous ce soleil paradisiaque !

À tes affriolantes p’tites pépettes… au teintés de peau- café, chocolats !

Rio à de plaisirs, à ces fontaines d’amours !

A que de soubresauts aux tequilas comme à tous ces cocktails !

Au servis de sucre de canne- ouais…pour tes punchs, au poco cabanas !

Rio- ou je me planerais d’ailes… à tes amours !

De ces bras éperdus- hum… à tes jolies filles, taillées sur mesures- … !

Ouais ! Et qu’ainsi faites… à d’abreuvages, tentations !

Qu’à me conduisîmes vers de rêves- à de somptueux voyages !

-D’éblouissants à ces vues offertes, à sur ces globuleux boums-boums !

Qu’en seront ainsi, à se gonfler d’hélium- vers d’époustouflantes magies !

Qu’à ces paires de fesses…à l’’exorbitances de mes yeux alléchés !

Sur de pin-poudings, en soient ainsi remodelées !

Oh ! Mais combien idylliques à mes rêves !

Qu’en seront, à me tourbillonner l’esprit !

A de fantasmes affriolants sur l’amour, pour tes îlots mystérieux !

 

 

Rio- ou je te domine de haut- de ma stalle !

Je suis le Christ Rédempteur- au régnant de ma bénédiction !

À sur tes baies projeteuses… qu’aux réjouissants, à de doux plaisirs !

Oh ! Rio de religion, à sur ces baies d’amours !

Ou coulent avec forces qu’à d’overdoses de fois, à tes ferveurs de vies !

À d’envahissantes doctrines, aux immensités de ton royaume…sur les jongles !

Rio- et là où christ de lumières, sera… à te tourner de dos !

 Hélas… face à de honte, et qu’il suffit à s’enfoncer en ton cœur !

A ce rougissant à l’austers - qu’à ce découvrîmes alors !

Des fortes réalités, à sur tes bidonvilles de périphéries !

Qu’afin de mieux et à te ressentir, de vérités !

Rio- d’embéglios à ces rodéos de ruelles, aux favelas !

Sur d’ombres sournoises, au sans foi n’y loi !

Qu’à de miséreux aux soutenues d’angoisses !

En seront à s’accoutumer, à tes perpétuelles !

 

 

Rio- ainsi, plus de fadaise et ni à de double facette !

Face aux trafics des drogues- sort tes enfants de ces braisiers incandescents !

Que pour les hissés, au-devant de tes lumières !

Face au christ Ô chaleureux sur de sagesses !

À ce qu’il… leurs tendraient, de bras !

Rio- à sûr ces lumières offertes au sans contraste !

Que d’une vision idéologique, à ces fondamentalismes des déséquilibres !

À ceux d’en bas- à sur ces beaux visages et que d’yeux… !

Au trop plein de tristesses…à ceux du haut, de tes remparts !

Rio- et c’est à ma certitude absolue- que je t’aime tant !

Et fait de toi en moi, à cet esprit de privilégier aux rêves !

À tes aquariums de vies alors, qu’à toutes ces lueurs !

En seront à m’inspirer d’espoirs, vers un Rio, à se réunissant d’amours !

Rions donc à ce Rio d’avenir sur de joies prometteuses !

Pour tes rêves enchanteurs en ce grand royaume !

Que pour de doux à tes radieuses, aux pouvoirs d’accessibilités à tous !

 

 

 

Respectez les droits d'auteur. Au brésil. MJG- jolie. memzelle.

Copyright! Date insertion. Le 07 mai 2011. sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.menzelle - dans découvertes
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • : Aux travers de mes poèmes comme de mes récits de voyages- pour des messages d'amours, Ô d'espoirs !
  • Contact

Recherche