Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 20:16

Baudelaire !

 

 

À ce plébisciter sire !

Vers ce qu’il me serait de t’honorer, d’éloges.

Prophète, qu’il te sera de m’amuser !

 

Comme à me shooté, d’air…

Aux humes d’une euphorie de muses

À tes hautes proses.

 

Oh ! ou de me botter à la face

À ces rythmes, des splendeurs.

Ô tires d’une étoffée à ces lambines

Soient, à de remarquables vénustés

À ta musette.

 

Oui, et c’est à fort bien remplie...

Vers de belles pensées, et que d’une enchanteresse

Le serait au bon soutien, du prestigieux poète.

 

A ces frappes, c’est à un fou de lettres…

Aux seront, à ces  amendements.

Hautes, à sûr de doux caractères.

 

Et que le soient aux dignitaires de ces lignes

Voluptueuses aux rondelettes, d’expansifs.

Hautes à de fragrances.

Que dans une course à des synonymes

Symphonistes !

 

Dès lors, à s’animeront des rimes

Aux harmonieux de ces armoiries, et dignement…

 Dans ce qu’il te serait de me pousser

À de sources, aspireriez.

 

Alors, qu’il m’en sera de te fouler, de haut

À l’espace de ces fluidités aux pages

Ou coulent d’une fontaine

A ces encres prodigieuses… à d’eau profonde.

Et à ce qu’il en découle, soit à m’abreuver

A tes plénitudes, d’écritures.

 

Oh ! Baudelaire

Ou tu bottes à l’ère, de mes sensibilités

À ce combleront ainsi d’attentes, Ô rêvassiez.

A ce bol d’air pour d’évasions

Vers ces forts biens, d’atteintes.

 

 

Oh plomber, de fois…

Aux étoilées de mes douces nuitées de pages.

A sûr d’admirables fraîcheurs…

Qu’aux savoureux, de tes écrits.

 

Respectez les droits d'auteur. Baudelaire. MJG- jolie.menzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 30 aout 2011. sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans divers
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 19:57

Réunion, in ti fam… à l’amour (2) !

 

Réunion !

À m’enclaver de la sorte

Dans ce fort, intérieur…

Seront à ces circonviens.

Que pour te le matérialiser et voire…

À te le personnaliser, ainsi

Ou il  m’en serait, de t’idéaliser…

À une femme.

 

Mais à celle…

Que l’on aimerait conserver

Et pour toujours

Au sans pouvoir te congédier.

Femme d’amour, femme de lit

Femme à de pensées, subtiles

À m’asservir…

Serait, de m’assouvir

Au tous, de ces désirs !

 

Réunion, ile de poésies !

À cette femme…

Que te soit représentée

Ô, à ce beau soleil.

Juste, que le temps s’écoule

Et au risque, de t’oublier.

 

Oh, Non !

Ile d’amour…

Femme, à de ravissants augures.

A sur tant d’attachement, à mon cœur

Ou tu m’es de fois, pour toujours.

Que je te vis d’espoir et dans ces cœurs

Aux vœux …

Et à ces désinences, à en sauront…

De m’adhérer, de considérations…

Des dieux, aux vierges.

 

 

Respectez les droits d'auteur. La réunionMJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 02 septembre 2011. Sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans voyages- poesies
commenter cet article
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 19:56

 

Réunion, in ti fam d’amour (1) !

 

 

 

 

 

Réunion !

 

Au s’agenouiller, du temps qui passe.

 

Ou tu susses conserver

 

Au tout, à mes doux souvenirs.

 

Mais dis-moi !

 

Pourquoi m’avoir eu-tu laissé vivre

 

Hors de ton sein…

 

 

 

Dès lors

 

À ces indolences d’égrillards

 

Que pour de ressentiments, d’amertumes.

 

Réunion !

 

Qu’il m’en soit, à te respirer, de vie

 

Et comment veux-tu…

 

Que je puisse t’oublier.

 

Certes… et à ces indocilités

 

Il faut juste que les dieux, nous rallient.

 

 

 

Réunion !

 

Et quant à l’éloignement…

 

Ou cela ne freine en rien à mes convictions

 

Ni même, à mes inspirations d’envies.

 

Et à te boire, c’est à l’eau de ma vie !

 

A ce coulant de force dans mes veines

 

Pour de fiabilités à ces miracles…

 

A d’intensités pour de bonheurs.

 

 

 

Ainsi

 

Où il m’en sera de te le percevoir

 

À ces parfums, si doux…

 

À de vérités procurées.

 

 

 

Réunion, ile d’amour !

 

Ile de tripes…

 

Seront à mes conséquences, d’envies.

 

Que pour m’avoir eu bercé, en ton sein d’amour.

 

C’est à jamais, ou tu m’as emprisonné… d’âme

 

A ce rendant de mon cœur… stérile

 

Et à te dépendre complétement.

 

Et de cette… inachevée

 

Qu’en serait à me figer, aux tous autres…

 

De mes sentiments.

 

 

 

 

 

…./…

 

 

 

Respectez les droits d'auteur. La réunionMJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 02 septembre 2011. Sur over-blog

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans voyages- poesies
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 06:01

Lille noire !

 

Je suis, à ce petit noir, de Lille

Ô richement recouvert…

À de poussières de houille.

Qu’asséché de cendrés, à mes gribouilles.

Mais après, la douche

À se conduisîmes d’une métamorphose…

En se resplendissant, d’un beau papillon.

 

Je suis des mines, charbonnières

A se miner, de coup… de grisous

Aux sons, de ces beaux cailloux.

En sera, de me miner les poumons

Vers d’autres, maladies…

Que de cracher, à des goudrons

Insalubres.

 

Mineurs, acrobatiques

Qu’ils tendraient à se faufiler

Au travers d’embuches

Et aux terrifiants, de ces catastrophes

À sûr d’effondrements.

Mais pour de feux, aux souffles

Des ténèbres…

Au royaume des ombres.

 

Aux immondices de ces charniers

Gisants, à d’immenses profondeurs

Ô, à des enfants martyrs…

Hélas, quant’ ils ne fêteront

Au plus jamais, à leurs 20 ans.

 

A surgissez des âmes, nomades

Pour de feux, follets

À ces zombis, de grisous.

O blottissant, à de nuits sourdes…

Dans ces grottes, pour de cavernes.

A seront aussi, de crever à nos mulets

Vers, s’errer aux âmes…

De nos ânes, ensevelis.

 

Alors

À s’éterniseront des grands fonds

Dans ces ruelles assombries

Au sans soleil et pour de longs sommeils.

Au souveraine, de ces familles

Hautement brisées.

 

Que d’une mine, de plaies

À cœur ouvert…

Pour de cœurs meurtris

À s’assombriront des terris

A sous ces tertres, de terres

Vers de parents… endeuillés.

 

Ou les oiseaux, témoins…

À s’envoleront des ombres, souterraines

Sur de  chants pour de prières, sur l’infinies

Dans ces houillers, de mines…

Charbonnières !

 

Respectez les droits d'auteur. Les mines. MJG- jolie.menzelle.

Copyright! Date insertion. Le 04 aout 2011. Sur over-blog.

 

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans divers
commenter cet article
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 16:00

Le renard !

 

 

A ces fourreaux enjoués

Que pour de doux manteaux d’automne, à ces roux.

Oh ! À mon joli chien de prairie, est si mignon

Grand sur de symbole, à ce parfait rusé.

Qu’il se dit… filou, comme un renard.

Mais à coup sûr… pour ces Ô foudroyés d’yeux, à sur de grands vides.

Le seront, à ces biens trop pleins de malices !

 

Hélas !

Que l’on t’associerait volontiers

D’avidités, aux divinations des cartomanciens.

De cet être, malveillant, au pyramidale des cultes noirs.

Qu’autant ou il te serait ainsi de propager, à des chagrins malheurs.

Bref, que bien peu d’éloges à tes actifs, pour un si bel animal.

 

Fourbe, à de coquetteries dans tes ruses

Qu’au saccager, à nos poulaillers

Sera de t’éprendre et à nos belles volailles, aux toutes rondes…

De biens dodus, pour ces succulentes.

Alors, que de l’hiver où Il te sera prêté d’habit, à ces hauts blancs D’Alaska

Des neigeotes que pour d’échappées belles, à tes ruses.

Ou tu sauras de feuilleter les grande steppes de Russie, à ces confins d’antipodes.

 

Au grandiose de mon admiration…

D’un animal, au tempérament d’opportuniste.

Tu es à ce fort, d’allures.

Au dubitatif des-travers, à ton esprit vagabond à une âme voyageuse.

A te Ô plané de surfaces, aux grands espaces du dessert.

Que le seront aux dédains, de ces pattes de baroudeurs…

À fouler le sable blanc, du Kalahari !

 

Craintif qu’aussi perfide à ce faquin, tu es gorgé de vices.

Ainsi… de tes redoutables ennemis, en soient à l’homme

De qui tu t’en méfierais, à juste titre.

A ces fins que pour une risée de maux, à ces Ô des calamiteux

Qu’il m’en serait de te prôner de Ô, à mon bel ami renard !

 

 

Respectez les droits d'auteur. Le renardMJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 09 septembre 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 19:26

Les loups !

 

Aux insularités de parc pour ce sous-bois !

Jouent à de jeunes loups et à seront de s’impatientés, d’un bon repas !

De cette âme !

 À le sera au mystérieux de lumière Ô diffuse et tamisée, du sous-bois !

Que de ces hurlements à leurs chasses, à sûr de rondes et à ces mouvances aux louves !

Ou dansent les loups, à ces chants !

 

Au mener de vents, à ces sous-bois !

Ou le froid distendant, gélifie !

Soit à l’ombre de ces culminants pour de blizzard !

Que de file, à l’indienne !

 Ou chemine alors… d’une ronde, à cette horde carnivore !

 

Que de marquer à ces sentiers battus, de leurs ponctuels passages !

A sous ces ombrageux d’orées, aux sous-bois !

Ou dansent, les loups !

 Sur de jeux ou à la faim croissant, soit à ces ventre vides !

Ô grandissant à sûr de virulences, que les pousseront irrémédiablement à la chasse !

 

Qu’ hurlent ces loups, à l’écho de ces retentissants de profondeurs !

Rutilantes… Ô à sûr de grisailles, indignâtes à cette ténébreuse atmosphère!

Ou les brouillards glacés, attirent le froid !

 Vers cet épais manteau, de neige !

Qu’en seront… de ce porter d’affables, à ma foi !

 

A vous soit contemplé de rois et reines, à ces sous-bois ou dansent les loups !

De sur ces bruissements de pas, à l’exode !

Qu’au saillant au-travers de ces rougissants de la neige, au toute molle !

Sera de l’ensanglanter et que signe, enfin !

 Dans ce foudroiement… à celui d’une victoire, sur la faim !

 

À s’en adjuver de Ô mérites, pour de chants !

Ou prisme alors, dans ces torrides aux froids à ce calme régnant !

A ces croassements de corbeaux en actions, dans ces insidieux !

 Ô, pour ces pesants !

Qu’à se bousculer des restes… à sous l’agilité des serres, aux aigles !

 

À fortiori que de troubler les grandes instances !

 À ces faramineux silences, du vide dominant !

Qu’à ce primerez, alors !

Et dès la tombée de la nuit, d’une danse aux loups !

 A l’euphorisant d’une journée bien remplie et de rêves !

 A sous une douce lune, claire et chaude Ô délivrer à une amplitude de chaleurs, au sous-bois s’endormant !

 

Respectez les droits d'auteur. Les loupsMJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 04 septembre 2011. sur over-blog

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 07:54

La puce !

 

 

Tu vermines à ma fouine !

Pour mon Louxor !

Que décidément… !

 Nous ne sommes pas faits !

 Pour nous, entendre !

Et que je te dirais bien, d’aller voir ailleurs !

Mais serait, de te repousser !

 Chez, le voisin !

 

Oh ! Puce !

 Que pour de pucerons, aux poux !

Mais qu’est-ce que tu peux faire !

 Comme dégâts !

A ce fléau… !

 Tu empoisonnes à nos vies, vers nos fourrures !

 

Que, pour peu !

Ou je te chasse et plus nombreuses encore !

 Tu, nous reviendras !

Guerrières, à sûr de crocs acérés !

Tu t’imposes, à cet anti social !

Ô montées, d’une farouche détermination !

 

Ou tout, t’es permis!

Certes, au dotée d’une féroce intelligence !

Au démesurée de tes proportions !

Mais à ces tangibles… de résolutions !

A me serait, de te vaincre !

 Que pour te causer, à ces flagrants revers !

 

 Impétueuses, assurément !

Oh- oui ! Je ne t’aime pas !

 Mais que tu me le rends, si bien !

Loin de nous, en cette sanguinaire… !

Certain ou tu n’es pas à la bête, du bon dieu !

 

Respectez les droits d'auteur. La puceMJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 24 aout 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesie animaux
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 09:02

Telecom !

 

 

De ces dromes, à tes servitudes…

Ou tu me kom, à l’internet !

Ô que pour de certitudes, à ces plénitudes !

A te fuser de com’s d’amours, de mes écritures !

Au travers… de ce grand romans- ciel !

Que d’être booster de Bouygues, à sur un orange- Iliade…

Vers ce jet- telle, Ô à une over dose de blogs… pour de bloguis !

 

Ainsi, télécom !

Que tu brises à mon cœur, par ces ormes !

A sur un fleuve d’ondes et d’images, Auris-flores !

Où tu tendances, au sillonné à l’espace sidéral !

A sur un ballet d’artifices, aux orifices de mes perfidies !

Grâce à tes satellites… !

Et qu’à te fondre des scintillées, à de poussières d’étoiles !

 

Télécom !

Ou tu n’auras de filtres à ces sons, que pour de surpuissances !

À ce Ô… rayonner d’interface, à tes chants d’actions !

Et vers te perdre, dans le cosmos !

Qu’il te serait de faire pâlir, hum…aux jolies extra-terrestres !

D’ores et déjà à sûr ces douces couleurs délivrées !

À ces joues en feux… de nos joyeuses terriennes !

Pour de bouquets, d’attractions… !

Et à de vibrations d’actions, Ô romantiques de l’amour !

Soient pour de valses, au gré de tes tempéraments !

 

Veillez, svp !

À ne pas me déconnecter, d’optiques !

Car je bip de nova, à ces novateurs !

Ô à ces clic clips…pour de zappings, à ta télécommande !

Ô Que de naviguer… pour flipper, à sûr mes nombreux canaux !

Ô à ces filtres d’aventures, à sûr d’asservissements !

Pour ce très larges d’éventails, à de services fournis !

Me soit à ce fer-de-lance, d’intérêts !

À te combler… Ô subordonnés, de mes fidèles abonnées !

Bip-bip…sputnik… bipppps... Bip-bip...!

 

Respectez les droits d'auteur. L’internetMJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 23 aout 2011. sur over-blog

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans divers
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 19:31

Les p’tites girolles !

 

 

Petites girolles s’affolent, aux grés de mes pas !

Petite girolle ou te caches tu !

Malignes et que c’est ici… !

A sous, un tapis mousse !

Que pour de feuilles mortes, à nos sous-bois !

À vous cacher, du son… de mes pas !

 

Et dès, que je pars !

Houp là et tu sors à ta tête… hum, turlupinpin !

Alors que je me retourne et je te vois !

Ô, Ouais ! et que les petites giroles dansent et rigoles !

En pensant bien évidement, que je ne les vois pas !

Mais…je sais bien, que vous êtes là !

Ô ! Oui et que tu n’es pas, au toute seule !

 

Petite girolle à se revêtira, de son bel habit de fête !

A sous un chapeau pointu, turlututu …. !

Petites girolles à se donnèrent la main, dans douce une farandole !

Et qu’en feront à des cabrioles, à sous ces excédées de feuilles !

 Qui s’envolent… au gentiment, des vents de l’automne !

 

Eh, que bien au chaud !

 Ou elles ronronnent et fredonnent, ces p’tites bretonnes !

Les petites giroles, marmonnent !

Juste le temps, d’une saison !

Au bien encore, toutes folles et qu’elles se disent !

 

Mais, qu’est-ce que t’attends !

    Ééé ! Et attrapes-nous donc, si tu le peux !

Hein ! Dit… le Monsieur !

Oui ! Toi… le ramasseur, des champignons !

Et Bien-sûr !

 Avant que nous soyons, au devenues ceignes !

    Et Ô toutes  molles !

 

Chut- chutt, les filles !

Moi- je te pardonne… je suis, Marie J’ordonne !

 Car, c’est à notre rôle !

Que de finir dans ta poêlée et au toute nue !

Ohé, ohé ! Que moi- c’est à carole et moi, c’est frivole !

Aller- attrapes-nous donc, si tu le peux… !

 

Respectez les droits d'auteur. Les girollesMJG- jolie.memzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 28 aout 2011. sur over-blog

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans conso
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 09:07

   

Aux cardinaux, de l’amour !

 

 

Du nord au sud, de l’amour !

De l’est à l’ouest, à ce bonheur !

Ô !

À ces carrefours, de tendresses !

Aux seront à  se réunissant !

 Des amoureux… que pour de bénédictions !

A nos cardinaux !

 

 

Respectez les droits d'auteur. L’amour. MJG- jolie.menzelle.

Copyright ! Date d’insertion. Le 09 septembre 2011. sur over-blog.

Repost 0
Published by Zolie.memzelle - dans poesies
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • Le blog de mon.ile.au.coeur.des.poemes.over-blog.com
  • : Aux travers de mes poèmes comme de mes récits de voyages- pour des messages d'amours, Ô d'espoirs !
  • Contact

Recherche